L’augmentation mammaire par graisse avec la Mastoplastie additive

La mastoplastie additive, la chirurgie d’augmentation de la taille du sein, est réalisée pour améliorer l’apparence du sein et augmenter son volume.

Quand se décide-t-on pour une augmentation mammaire additive ?

Les raisons de subir une opération d’augmentation mammaire peuvent être nombreuses, mais les plus courantes sont les suivantes :

  • Pour améliorer les seins considérés comme trop petits
  • Pour restaurer la taille ou la forme des seins après une perte de poids importante ou une grossesse
  • Egaliser la taille de la poitrine, dans les cas où il y a des dimorphismes
  • Rendre les seins plus proportionnés
  • Reconstruire le sein après une chirurgie de mastectomie (cancer du sein)

Les techniques les plus utilisées pour la chirurgie d’augmentation mammaire

L’intervention chirurgicale de mastoplastie additive, permet d’augmenter la taille de la poitrine grâce à différentes techniques chirurgicales, parmi les plus utilisées nous avons

Votre propre graisse : Il s’agit d’une greffe de graisse, également appelée lipofilling, l’intervention permet de remodeler les volumes du sein en prélevant des cellules graisseuses d’un même individu et en les plaçant là où cela est nécessaire

  • Les implants en silicone : Les implants en silicone sont des coques en silicone qui contiennent un gel de silicone cohésif qui donne un aspect plus naturel aux seins.
  • Les implants salins : Il s’agit d’enveloppes en silicone contenant une solution saline. En cas de rupture, ces implants posent moins de problèmes car la solution saline est plus compatible avec les fluides corporels.
  • Lipofilling mammaire
  • Cette technique est généralement utilisée pour :
  • Une légère augmentation du volume des seins
  • Corriger les asymétries

En combinaison avec une chirurgie d’augmentation mammaire.

La graisse prélevée et greffée, après avoir été purifiée, est un matériau autologue, il n’y a donc aucun risque de rejet. La procédure n’est pas très traumatisante et le temps de récupération est rapide. En général, ce type de chirurgie n’interfère pas avec les contrôles médicaux des seins, selon les médecins qui utilisent cette technique. Comme pour de nombreux autres cas, la communauté médicale est divisée. Des recherches sont encore en cours pour confirmer la véritable efficacité et la durabilité de cette chirurgie. Implants d’augmentation mammaire

L’intervention

Si vous optez pour un implant, c’est-à-dire des prothèses, l’implant est placé sous le tissu mammaire ou sous le muscle pectoral, sous le sein. Un implant est une enveloppe souple en silicone qui peut contenir un gel de silicone ou une solution saline (eau saline). Pour placer l’implant, l’incision peut être faite dans le pli inférieur du sein, l’aisselle ou le long du bord inférieur de l’aréole. L’implant est inséré par l’incision et peut être placé sous le tissu mammaire ou, à défaut, sous le muscle pectoral, sous le sein. Après que l’implant a été soigneusement adapté à la forme et placé dans la bonne position, l’incision est fermée par des points de suture.

Un lifting des seins peut être effectué en même temps.

L’augmentation mammaire par implants est une procédure ambulatoire qui peut être réalisée dans un centre de chirurgie ambulatoire ou un hôpital. Une nuit à l’hôpital n’est pas nécessaire, sauf en cas de complications pendant l’opération. Une anesthésie générale est généralement recommandée, mais une anesthésie locale ou péridurale peut être préconisée.

Ce que vous devez attendre après l’opération

Immédiatement après l’opération, vos seins seront bandés ou soutenus par un soutien-gorge spécial. Les points de suture peuvent être retirés 7 à 10 jours après l’opération.

Vous pouvez ressentir :

  • Gonflement
  • Ecchymoses
  • Douleur

Pendant plusieurs jours après l’intervention. Votre médecin peut vous suggérer des analgésiques pour soulager la douleur.

Le gonflement et les ecchymoses peuvent durer plusieurs semaines.

Le port d’un soutien-gorge de maintien 24 heures sur 24 peut aider à réduire le gonflement et à soutenir vos seins pendant leur guérison. Vous pouvez reprendre vos activités normales au bout de quelques jours, sauf si ces activités impliquent de soulever des charges lourdes ou de faire un exercice intense. Votre médecin vous dira quand vous pourrez reprendre les exercices et les activités intenses. Après une opération d’augmentation mammaire, vous aurez des cicatrices. Mais ils se trouvent généralement dans des zones bien cachées (comme le pli sous le sein, l’aisselle ou le bord de l’aréole). L’opération est généralement réalisée de manière à ce que les cicatrices soient minimes et peu visibles. Les cicatrices s’estomperont après plusieurs mois. Si l’opération d’augmentation mammaire est combinée à un lifting des seins, les cicatrices seront plus grandes et plus visibles.

Risques associés à l’augmentation mammaire

Parmi les risques les plus courants, citons :  La contracture capsulaire.

L’un des problèmes les plus courants causés par les implants mammaires, qui peut entraîner des modifications de la forme des seins. Perte de sensation des mamelons ou du tissu mammaire en raison d’une lésion nerveuse. Il s’agit souvent d’un problème temporaire, mais il peut être permanent chez certaines femmes.

Complications possibles

Bien qu’il s’agisse d’une intervention de chirurgie esthétique, la pose de prothèses mammaires peut entraîner des complications telles que :

  • Douleur
  • Cicatrices
  • Asymétries
  • Rupture et fuite
  • Infections chirurgicales, saignements et gonflements
  • Perte de sensibilité des seins et des mamelons
  • Durcissement de l’implant (contracture) formation de tissu cicatriciel et durcissement de la zone autour de l’implant
  • Le plissement de l’implant
  • L’allaitement plus difficile ou impossible
  • Problèmes de santé associés
  • Interférer avec la précision de la mammographie

Qui peut avoir recours à l’augmentation mammaire ?

Les chirurgiens plasticiens recommandent aux personnes qui souhaitent subir une Augmentation mammaire par graisse  d’être en bonne santé, de ne pas fumer, d’avoir terminé le développement de leurs seins, d’avoir un poids normal et d’avoir un poids stable et non fluctuant. Il est généralement recommandé d’avoir d’abord des grossesses et de subir ensuite l’intervention. Il est important avant tout d’avoir des attentes réalistes et un bon équilibre psycho-physique.

Les implants mammaires ne sont pas conçus pour durer toute une vie.

Il peut être nécessaire de remplacer les implants en cas de complications ou si la taille et la forme des seins changent avec le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code