Questions et réponses sur les traitement de la Ptôse mammaire à Paris

L’un des problèmes les plus courants dont souffrent les femmes en vieillissant est la ptose mammaire (également connue sous le nom d’affaissement des seins). Il s’agit d’un affaissement des seins, qui perdent leur position normale et leur “vivacité” après une grossesse ou une perte de poids. Si vous avez les seins tombants, votre mamelon peut aussi commencer à pointer vers le bas. Pour de nombreuses femmes, les seins tombants donnent l’impression d’être dégonflés, ce qui les rend peu attrayantes et ne correspond pas à l’image qu’elles se font de leur corps.

Solutions chirurgicales pour les seins affaissés ou tombants ? – Comprendre la ptose mammaire

Tout au long de leur vie, les femmes peuvent subir de nombreux changements physiques et physiologiques, comme la grossesse, l’allaitement ou les fluctuations de poids, qui peuvent tous avoir un impact sur leur corps. Le Dr a des années d’expérience dans le traitement de la ptose mammaire. Elle propose plusieurs options aux femmes qui souhaitent réparer leurs seins tombants. Les seins tombants peuvent être traités par un lifting des seins (mastopexie), une augmentation mammaire (implant) ou une combinaison des deux. Continuez à lire pour en savoir plus sur la ptose mammaire et sur la façon dont vous pouvez la corriger.

Qu’est-ce que la ptose mammaire ?

La ptose mammaire est le terme médical utilisé par les chirurgiens plasticiens pour décrire des seins affaissés ou tombants. C’est lorsque vos seins pendent par rapport à leur position normale. Elle est généralement associée à une peau relâchée, à une perte de volume des seins et à des mamelons orientés vers le bas. Les seins sont composés de graisse, de tissu mammaire et d’un réseau complexe de tissu conjonctif qui maintient le tout ensemble, appelé les ligaments de Cooper. Vous pouvez imaginer les ligaments de Cooper (ligaments suspenseurs de Cooper) comme un réseau de cordes fines – mais serrées – qui traversent l’ensemble de votre poitrine pour lui donner sa forme ferme. Pour un certain nombre de raisons, comme un changement de poids, une grossesse ou le vieillissement, les ligaments de Cooper qui maintiennent vos seins en position peuvent s’étirer et s’affaiblir, de sorte qu’ils commencent à s’affaisser et à perdre leur fermeté. Ce phénomène, associé à la perte d’élasticité de la peau, entraîne une ptose mammaire.

Quelles sont les causes de la ptose mammaire ?

L’âge est important lorsqu’il s’agit de l’affaissement des seins, mais ce n’est pas le seul facteur. Certaines femmes peuvent avoir les seins tombants à la fin de la vingtaine, tandis que d’autres peuvent conserver leur fermeté jusqu’à la ménopause. Plusieurs facteurs jouent un rôle dans la détermination du moment où vous développez des seins tombants et de la gravité des changements. Voici quelques-unes des causes de la ptose mammaire :

La gravité : Toute votre vie, la gravité tire vos seins vers le bas et étire lentement les ligaments de votre tonnelle et votre peau. C’est l’un des principaux (et malheureusement inévitable) facteurs de la ptose mammaire.

La taille des seins : Les seins plus volumineux ont tendance à s’affaisser plus tôt et les changements sont plus visibles par rapport aux seins plus petits. Plus le volume de vos seins est important, plus la gravité les affecte, et plus vous développez une ptose mammaire. Cela s’applique aux femmes qui ont naturellement de gros seins et à celles qui sont obèses ou en surpoids et qui ont beaucoup de graisse mammaire.

Fluctuation du poids : Une perte ou un gain de poids rapide peut modifier la taille de vos seins, en étirant votre peau et vos ligaments.

Le tabagisme : De nombreuses études ont montré que le tabagisme réduit l’élasticité de la peau, ce qui peut contribuer à l’affaissement des seins.

La grossesse : Lorsque vous êtes enceinte, les changements hormonaux font grossir vos seins. La peau est alors étirée, et les effets sont généralement plus apparents si vous avez eu plus d’une grossesse.

Génétique : Vos gènes jouent un rôle dans la détermination de l’élasticité de votre peau, de la fermeté de vos seins et de la solidité des ligaments de Cooper. Si vous avez naturellement une peau relâchée, vous serez plus susceptible de développer une ptose mammaire plus sévère.

L’âge : Chaque femme atteindra un certain âge où elle commencera à avoir des seins tombants, indépendamment de tous les autres facteurs. C’est simplement la façon dont notre corps fonctionne ; notre peau s’étire et nos ligaments s’affaiblissent avec l’âge, et il n’y a aucun moyen de l’empêcher. L’affaissement des seins peut survenir à tout âge, mais il est plus probable qu’il se manifeste après la ménopause.

L’allaitement provoque-t-il l’affaissement des seins ?

L’allaitement est un facteur important de la ptose mammaire, mais aucune étude concrète ne vient étayer cette hypothèse. Au moment où vous accouchez, votre tissu mammaire s’est développé et a grandi pour vous permettre de produire du lait pour l’allaitement. Après le sevrage, un processus appelé “involution” commence, et il vise à rétablir vos seins d’avant la grossesse. Comme vous n’allaitez plus, vos canaux lactifères se rétrécissent et votre tissu mammaire devient plus petit, mais la peau autour de votre sein peut rester tendue. Si c’est le cas, vous vous retrouverez avec des seins tombants et dégonflés.

Comment mesure-t-on la ptose mammaire ?

Il existe plusieurs types et degrés de seins tombants. Les chirurgiens plasticiens utilisent généralement la classification de Renault de la ptose mammaire pour classer votre état. Cette classification prend en considération l’emplacement de votre mamelon par rapport au pli inframammaire et au pôle inférieur du sein. Le pli inframammaire est le pli cutané situé juste sous votre sein, là où il se confond avec votre poitrine. Plus votre mamelon est bas, plus votre ptose est grave. Voici la classification de Renault :

  • Grade I : Ptose mineure – Votre mamelon se trouve directement au niveau du pli inframammaire.
  • Grade II : Ptose modérée – Votre mamelon se trouve sous le niveau du pli inframammaire, mais au-dessus du pôle inférieur du sein.
  • Grade III : Ptose sévère – Votre mamelon est en dessous du niveau du pli inframammaire, et sur le pôle inférieur du sein.

Pseudoptose : Vos mamelons sont dans une position normale, mais le reste du sein est dégonflé et pend sous le pli inframammaire.

Maldistribution parenchymateuse : Vos mamelons sont dans une position normale mais le reste de votre sein pend en dessous du pli inframammaire.

Ptose mammaire : En fonction de la gravité et du type de ptose mammaire et de l’élasticité de votre peau, le Dr déterminera l’approche chirurgicale qui vous convient le mieux.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code