Home

La mode au fil du temps

Pour bien comprendre une époque, il suffit de s’attarder sur l’histoire de la mode et des tendances. En constante évolution, la mode se transforme et change d’année en année. Les époques passées sont caractérisées par des modes traditionnelles et des tendances de contre-culture, mais il y a toujours un fil conducteur qui les unit : la société. À partir des années 20, nous verrons une véritable évolution de la pensée et de la culture et comment elles influencent le mode de vie, l’habillement, les coiffures, le maquillage et bien plus encore. Commençons notre voyage dans le temps !

Mode des années 20

Les années 20 sont synonymes de renaissance, de changement. Ce sont les mots clés qui décrivent parfaitement cette époque. La première guerre mondiale venait de se terminer et la société voulait s’imposer et tout prendre en charge. La femme renouvelle sa façon de s’habiller et de paraître, elle veut s’amuser, elle fume, conduit des voitures et se déchaîne dans les salles de danse. Le Charleston était né. La mode du moment est faite de vêtements très élégants, de franges, de perles, de plumes, de paillettes, de tenues flashy et confortables pour bouger librement. Maquillage précis et étudié, coiffures simples, coupes courtes, bobs et franges. Et les chaussures ? Haut, mais confortable pour pouvoir se déchaîner sur la piste. Coco Chanel est l’idole du moment. À l’ère de l’innovation, elle a réussi à créer son propre style et à le faire aimer au monde entier. La mode des petites robes noires, des costumes en tweed et en jersey et des parfums explose : Chanel n° 5 est né.

La mode des années 30

La mode des années 30 est une mode intelligente. Les femmes préféraient coudre elles-mêmes, en suivant des modèles, des magazines et des catalogues. Le confort prévaut sur l’élégance et les femmes… portent des pantalons ! Dans les époques précédentes, cela aurait été inacceptable. Mais dans les années 30, les jeans, le style country, la taille haute marquée par une ceinture, les grands cols et le tartan sont arrivés ! Au même moment, le marché lance les fibres synthétiques : le nylon arrive et avec lui les collants. Enfin, les femmes mettent également leurs formes en valeur dans des robes de soirée qui enveloppent le corps et s’ouvrent sur des décolletés sensuels dans le dos. En ce qui concerne le maquillage, une grande importance est accordée aux lèvres avec du rouge à lèvres rouge. Et les cils ? Plus noir que jamais !



Mode des années 40

Les années 40 ont vu la naissance du bikini. Commençons par là. Parce que ce costume est né pour économiser du tissu. Le gouvernement a dû rationner les matériaux qui étaient principalement utilisés pour fabriquer les uniformes des soldats au front. Et ainsi la femme découvre encore plus son corps. Les jupes sont devenues plus courtes et les jambes plus importantes. Ceux qui ne pouvaient pas s’offrir les bas en nylon tant appréciés dessinaient une longue ligne noire au milieu de leurs jambes, dans le dos. A quoi cela vous fait-il penser ? Les pin-ups sont nées. Des corps galbés, de la lingerie souvent en vue, mais la sensualité est naturelle, ironique. Jupes amples, tailles étroites, ballerines. Des pois. Des pois. Des pois ! Frange super courte, vagues, cheveux longs. Oeil de chat, rouge à lèvres rouge, peau parfaite. Et non des moindres, les gestes : il arrive, par exemple, que le vent soulève la jupe d’une pin up, ou qu’un hameçon enlève le bikini ! Au même moment, en Italie, l’atelier de la Sorelle Fontana voit le jour. Leurs vêtements ont traversé les frontières italiennes, portant notre mode au sommet. Les sœurs Fontana ont habillé de nombreuses actrices d’Hollywood, dont Audrey Hepburn, Grace Kelly et Liz Taylor.

La mode des années 50

Aussi belle et triste que Marilyn. Son image est désormais une icône des années 1950. Si populaire qu’elle risque de détourner l’attention de ce qui était sa véritable contribution à la mode. Marilyn Monroe est une véritable influenceuse de la mode des années 50. Avec ses tenues quotidiennes, elle influence la façon dont les femmes s’habillent. Jeans taille haute, chemises blanches, manteaux camel avec ceintures. Et comment oublier la robe plissée en lamé or pour “Les hommes préfèrent les blondes” ou la robe transparente, décorée de perles, qui semble avoir été cousue sur elle sur le tournage du film. L’eyeliner est infaillible. Ainsi que le grain de beauté dessiné sur le visage. La peau est parfaite et hydratée, grâce aux nouvelles crèmes pour le visage dont tout le monde raffole !

La mode des années 60

Minijupe, posture désordonnée, cils uniques, oui, nous parlons bien de Twiggy. La mode des années 60 suit son look. Surtout quand elle a lancé la nouvelle et scandaleuse Minijupe. Ses jambes longues et fines ont bouleversé les canons de la mode, lançant de nouvelles tendances et conquérant les couvertures de Elle et Vogue. Pendant ce temps, alors que Twiggy conquiert les podiums du monde entier, de l’autre côté, les hippies, les enfants-fleurs, sont nés. Et il y avait beaucoup de fleurs sur leurs robes fleuries : une éruption de couleurs, des robes larges et légères, des motifs psychédéliques, des imprimés floraux et des chaussures compensées hautes. Les armoires sentaient la liberté.

Mode des années 70

Sexe, drogue et rock’n’roll. Une époque de glamour, de rock stars légendaires, de paillettes et de musique disco. Des stars comme David Bowie ont joué avec l’identité sexuelle, redéfinissant les frontières entre homme et femme. L’utilisation de jeans et de baskets, de salopettes et de combinaisons non mixtes sont autant d’inventions de cette époque. Excès, tenues pailletées, maxi longueurs. Les combinaisons de style disco, flashy et moulantes avec leurs couleurs acidulées, se sont fait remarquer. Robes linéaires, unisexes, avec blazers, pantalons palazzo. Turbans, bottes hautes, vestes en fourrure. Jupes complètes, à volants, ethniques. Et la maxi robe, le vêtement emblématique de cette décennie.

Mode des années 80

Les années passent et la société change. Nous sommes arrivés au boom économique, aux modèles d’une société parfaite et conservatrice. Mais c’est précisément l’époque où les jeunes expriment pleinement leur malaise. À Londres, le punk est né, un non-mouvement qui rejette tout et tout le monde. Naissance de l'”esthétique du laid”. Colère, désir de protester. Les jeunes portent des vêtements sales, inconvenants, maltraités, qui rappellent les uniformes des ouvriers d’usine, et ensemble, ils assortissent vestes et cravates qui font référence aux vêtements de la bourgeoisie. En parallèle, la tenue vestimentaire du patineur acquiert de l’importance. Le streetwear apparaît dans la banlieue de New York. La culture du hip-hop, des jeans baggy, des sweat-shirts trop grands et des chaussures Converse est née.

Mode des années 90


Entre les Top Models, les podiums, le style des paninari et les grands noms de la mode italienne, les années 90 arrivent. Entre Spice Girl et Backstreet Boys, les bombers, les Dr. Martens, les vestes en cuir, les chemises à carreaux et le faux style grunge débraillé sont nés. Les chemises courtes dévoilent le nombril, les tours de cou et les tenues entièrement en jean sont portés par des stars comme Britney Spears ou Christina Aguilera. Et avec le style Chunky sont apparues les chaussures Buffalo tant appréciées, qui aujourd’hui, en 2000, sont de nouveau en vogue chez les filles. Avec des mannequins élégants comme Kate Moss, la logo-mania de Christian Dior et Dolce et Gabbana, les années 90 ont vu la naissance du style Raver exagéré. Une sous-culture de jeunes qui a débuté au Royaume-Uni et en France, puis s’est étendue au reste du continent. Des pantalons larges et tombants, des t-shirts oversize, des survêtements aux couleurs irisées, des chaussures à plateforme et beaucoup, beaucoup de piercings. Les premiers Cyber, des humains en symbiose avec la technologie, commencent à se rapprocher, avec le premier Cyber Dread, les bâtons lumineux phosphorescents, l’utilisation du PVC. De nouvelles marques célèbres comme Cyberdog, PlastikWrap, Spacetrip apparaissent.

La mode des années 2000

L’icône des années 2000 pour tous les adolescents est sans aucun doute Paris Hilton. Et si vous mentionnez Paris, vous ne pouvez vous empêcher de penser à une couleur : le rose. Combinaison rose à taille très basse, top micro, lunettes Carrera et sac Pinko. Ceinture bijou D&G, chaussures compensées très hautes et Bucket Hat, connu par beaucoup comme le chapeau du pêcheur. Les survêtements sont portés par tout le monde, surtout ceux d’Adidas. Des modèles en acétate, à ceux en coton, évasés, avec des boutons latéraux. Le survêtement devient le nouveau Must Have du moment. Ces dernières années, à côté des Dr. Martens, des chaussures compensées et des baskets, les Sabots, les fameuses chaussures à talon ouvert, sont très populaires. Le tartan est également de retour, donnant aux tenues les plus formelles une touche dandy.

La mode des années 2010


Notre voyage dans le temps se termine en 2010 et la mode n’a jamais autant changé en 10 ans. Voici ce qui s’est passé : il a été compris que les grandes marques existeront toujours, grâce à la diversification de la consommation. Nous ne sommes pas arriver à l’augmentation mammaire par hasard. Il n’y a presque rien de nouveau, la mode d’aujourd’hui est un mélange de 100 ans de tendances. La liberté de pensée de nos années se reflète dans les nombreux styles que chacun d’entre nous possède. Un jour vous portez des sweats, le lendemain une robe et des collants. Le matin, une veste de bombardier et des baskets, le soir, un manteau et des escarpins. Chacun s’habille comme il veut, et c’est là toute la beauté de la chose.