augmentation mammaire

Augmentation mammaire Paris 16ème 75016 France

L’augmentation mammaire est actuellement l’une des opérations de chirurgie plastique les plus populaires au monde. La plupart des femmes décident de se faire opérer parce qu’elles veulent avoir plus confiance en elles ou suivre les tendances de la mode pour avoir une silhouette idéale. Il est vrai que la raison principale de l’opération doit être objective. Il s’agit souvent d’un changement acquis ou congénital de la forme du sein dû à une asymétrie importante, à un manque de volume, à des changements liés à l’âge, à l’allaitement, à une perte de poids importante et à d’autres facteurs de la vie d’une femme.

Augmentation mammaire (mammoplastie)

L’augmentation mammaire (mammoplastie) donne aux seins une forme naturelle et belle, améliore l’estime de soi et la qualité de vie. Le contour du sein est déterminé par la forme de la cage thoracique, le degré et la forme des muscles, l’épaisseur de la graisse directement sous la peau et dans le sein, l’état des ligaments qui soutiennent le sein, et enfin, les caractéristiques de la peau, qui changent en fonction des fluctuations de poids, du traitement hormonal, de l’insolation, etc. Après une grossesse et en cas de changement brusque de poids, les ligaments qui soutiennent les seins s’étirent et s’amincissent. Les patientes qui ont subi une augmentation mammaire connaissent souvent une rétraction des seins (ptose). En outre, chez les femmes jusqu’à 37-40 ans, le tissu dense (stromal et glandulaire) l’emporte sur le tissu graisseux, et avec l’âge, le volume de graisse augmente et rend les seins plus mous.

Préparation à la chirurgie d’augmentation mammaire

La chirurgie d’augmentation mammaire n’est réalisée qu’après consultation d’un chirurgien plasticien et nécessite une certaine préparation qui prend de 1 à 3 jours. À ce moment-là, le patient doit se soumettre aux examens prescrits par le médecin : effectuer une prise de sang pour avoir une idée générale de son état de santé, réaliser une échographie et un ECG.

Choix des implants mammaires

La chirurgie d’augmentation mammaire implique l’insertion d’implants en silicone. Avant l’intervention, le médecin sélectionne les implants mammaires qui répondent le mieux aux besoins de la patiente. Lors du choix des endoprothèses pour l’augmentation mammaire, le chirurgien analyse les paramètres initiaux et l’état de santé :

  • le volume de la poitrine,
  • les proportions du corps,
  • la densité des seins,
  • leur forme et leur volume d’origine,
  • la présence de blessures et l’état de la peau.

En fonction des caractéristiques de chaque patiente, le médecin sélectionne des implants mammaires d’une forme et d’une taille particulières et établit un plan d’intervention chirurgicale.

Types d’implants

Seuls des implants de haute qualité, provenant des meilleurs fabricants au monde, sont utilisés dans une clinique. En fonction du problème à résoudre, le médecin choisit des endoprothèses de différentes formes et caractéristiques de remplissage et d’enveloppe.

AUGMENTATION MAMMAIRE (MAMMOPLASTIE)

Les implants mammaires peuvent être ronds, anatomiques (en forme de goutte) ou ergonomiques : Circulaire – permet l’augmentation la plus significative du volume, y compris dans la partie supérieure du sein, et donne au sein une forme sphérique. Ceux en forme de gouttes – contribuent à la formation d’un contour naturel, ils suivent la forme naturelle de la poitrine d’une femme en position debout. Ergonomiques – elles sont fabriquées sur une base ronde et permettent d’obtenir l’effet le plus naturel de l’augmentation des seins, car leur forme change en fonction de la position du corps. Les implants modernes sont composés de gel de silicone et d’une enveloppe. Une distinction est faite entre les coquilles lisses et les coquilles texturées. Les implants lisses permettent une incision plus petite et une insertion plus facile, les implants rugueux adhèrent mieux aux tissus environnants.

L’endroit où l’implant est placé

Le site de l’implant est déterminé individuellement et dépend des conditions anatomiques du patient. Il existe trois options pour le placement des implants d’augmentation mammaire : Entre la glande mammaire et  le muscle pectoral. Peut être utilisé si la patiente dispose d’un volume suffisant de ses propres tissus.

Sous le fascia.

Dans ce cas, les implants mammaires sont placés sous une fine couche de tissu qui recouvre le muscle, ce qui permet une meilleure fixation par rapport à l’option précédente. Sous le muscle. Cette méthode peut consister à placer la partie supérieure de l’implant sous le muscle grand pectoral, la partie inférieure étant placée sous le tissu glandulaire. Il existe également une variante de placement où l’implant se trouve complètement sous le muscle.

Types d’accès en chirurgie plastique mammaire

L’opération d’augmentation mammaire se déroule sous anesthésie générale et dure environ deux heures. Les implants sont insérés en pratiquant une incision dans le pectoral, l’aréole ou l’aisselle. Une incision sous-thoracique permet d’insérer les implants mammaires selon la méthode choisie, de préserver la fonction du sein et d’obtenir une vue optimale pendant l’opération. La trace de l’intervention est à peine perceptible dans le pli naturel du sein. Une incision dans la zone de l’aréole rend la cicatrice postopératoire presque invisible sur le fond de tissu pigmenté. Voir ce site https://www.riccardomarsili.fr/chirurgie-esthetique/chirurgie-mammaire/augmentation-mammaire-dual-plan qui vous en dira plus !