Comprendre la mode

La signification du mot moda du dictionnaire italien : s.f. (fr. mode). Une coutume passagère qui régit la forme des vêtements, des coiffures, des meubles, etc. : la mode des jupes courtes. : la mode des jupes courtes. La mode parisienne. Coutume ou goût en vogue à une période donnée. Commerce, industrie des articles d’habillement.

Voyons, cependant, quelle est l’histoire de la mode…..

Histoire de la mode – Comment elle est née

Vêtements à la modeLes vêtements à la mode sont nés et les vêtements sont nés de la nécessité. Les gens commencent à se couvrir pour se protéger du froid et de la chaleur ; le froid de la neige et de la glace de l’hiver, et la chaleur torride du désert.

À mon humble avis, la mode commence là. Bien sûr, pas de la manière dont il est conçu aujourd’hui. La mode n’est pas seulement un vêtement, c’est une coutume, c’est un mode de vie et de société. Souvent, une mode naît d’un besoin.

Peut-on dire que la période historique dans laquelle nous vivons détermine un certain type de mode ?
De nombreux facteurs influencent l’habillement : la religion, le climat, la politique, l’économie, une façon d’être, après tout, même les tribus d’Afrique encore primitives suivent leur propre mode.

L’histoire de la mode des peuples indigènes

image d’une jeune fille indigèneLeur habillage sert à souligner l’importance de la personne dans la communauté, parfois à se préparer à un événement particulier, mais dans tous les cas il y a un goût esthétique.
Des choix que, dans notre monde, nous ne pouvons pas comprendre et qui ne correspondent pas à nos goûts, mais qui sont justes dans leur mode de vie. Se soumettre à certains canons imposés vient de l’histoire de leur mode, tout vient du contexte dans lequel une communauté fonde ses racines.

La mode naît d’un besoin, mais elle devient aussi une quête d’image, pour améliorer son apparence, pour signaler aux autres l’importance d’un rôle tenu au sein de la société.

Chaque époque voit l’évolution de la mode

les siècles et la modeLa mode est éphémère, elle change avec l’évolution des comportements, avec l’évolution de l’histoire, c’est pourquoi je dis que le vêtement est une conséquence ; le miroir de la société dans laquelle nous vivons. Il est alors intéressant de partir à la découverte des us et coutumes de nos ancêtres. S’étonner en découvrant de merveilleux bijoux ayant appartenu à des matrones romaines il y a plusieurs siècles. Découvrir qu’à des époques aussi lointaines, ils connaissaient déjà ces métaux précieux et étaient maîtres dans certains travaux… est en quelque sorte stupéfiant.

Même à cette époque, comme à toutes les époques, il y avait la mode. Un certain type de vêtement était à la mode. Mais c’est justement en étudiant les différentes époques que l’on découvre que tout naît avec une raison précise. On retrouvera la figure du styliste plutôt plus tard vers 1800 et ce sera le tailleur qui jouera ce rôle. De même, en ce qui concerne l’histoire, il y aura des leçons, des informations générales sur les personnages qui ont émergé en ce qui concerne la mode, mais aussi les costumes des différentes époques qui peuvent être importants à différents égards.

L’histoire de la mode après la Révolution française

Déjà à la cour du Roi Soleil et de Marie-Antoinette, Paris devient connu pour la mode, le chapeau à la mode, les rubans de soie comme accessoires sur les robes et les chapeaux de Paris…La véritable révolution aura lieu après la Révolution française. Les premiers tailleurs créateurs apparaissent.

En réalité, le tailleur existait déjà avant, mais il était sous les ordres des nobles, il était à leur service, après la Révolution française la figure a changé. Bien sûr, nous parlons du tailleur masculin, la couturière viendra plus tard. Au début, les femmes cousaient, brodaient, raccommodaient. Comme toujours, l’histoire leur réserve des rôles considérés comme moins importants.
Mais c’est grâce à eux que nous pouvons trouver des vêtements finement brodés et des dentelles habilement tissées. Grâce à leur habileté et à leur patience, petit à petit, les femmes deviendront couturières, seront reconnues comme telles et participeront à l’évolution de la mode. Probablement déjà à la fin de l’année 800 et au début de l’année 900, il y aura des couturières.

La mode à la portée de tous est née plus tard, avec l’industrialisation et l’invention du métier à tisser mécanique en Angleterre et des machines capables de couper et de coudre à faible coût à la fin du XVIIIe siècle.

Une réflexion amère sur l’histoire de la mode…

l’histoire de la mode – au cinémaDe nos jours, hélas, les couturières et les tailleurs sont devenus rares. Nous sommes en train de perdre une profession qui a toujours donné de la valeur et du décorum à l’Italie et aux Italiens eux-mêmes.

C’est un travail noble et, s’il est fait avec critère, rémunérateur, que les jeunes ne devraient pas mettre de côté, mais prendre en considération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code