10 choses à faire quand il pleut à Paris

Comme à Londres, il y a environ une chance sur trois qu’il pleuve à Paris lors de votre visite, même au printemps et en été. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a de nombreuses choses à faire de toute façon, même quand “il pleut des cordes” – alors ne vous laissez pas décourager par un peu d’humidité. Alors ne vous laissez pas décourager par la pluie. Prenez votre parapluie et découvrez la ville lumière de dix manières différentes et heureusement abritées.

1. Esquiver l’averse sous terre

Les catacombes

Probablement l’un des choix les plus populaires, qu’il pleuve ou non, les sinistres Catacombes de Paris sont ouvertes tous les jours sauf le lundi. Au XVIIIe siècle, lorsque le cimetière des Innocents est devenu trop bondé, les ossements ont été déterrés et déplacés dans les couloirs de la carrière. Les labyrinthes souterrains ont été créés par des travaux de construction – ce sont les pierres qui ont construit Paris. Vous serez accueilli à l’entrée par les mots “Arrête, c’est ici l’empire de la mort” – ce qui signifie “Halte, c’est ici le royaume de la mort” – l’un des nombreux poèmes et vers que vous verrez tout au long des tunnels, réfléchissant sur la vie et la mort. Une fois à l’intérieur, vous verrez les ossements de personnages célèbres de la Révolution française, tels que Charlotte Corday, Danton et Robespierre.

2. Visitez les grands magasins

Galeries Lafayette à Paris

Même si vous n’aimez pas faire du shopping, il y a une autre raison d’entrer dans les célèbres centres commerciaux de Paris. La magnifique verrière Art nouveau des Galeries Lafayette en est une : levez les yeux et vous verrez également les balcons sculptés du magasin.

Galeries Lafayette

Plus de 120 millions de personnes par an visitent les luxueux grands magasins parisiens du boulevard Haussmann. Si votre budget ne vous permet pas d’aller aussi loin, ne vous inquiétez pas : les étalages alléchants s’adressent aussi aux acheteurs en vitrine. Si vous aimez la mode, rendez-vous à l’emblématique Bazar de l’Hôtel de Ville dans le Marais, ou réfugiez-vous au Bon Marché, sur la rive gauche, le premier grand magasin du monde.

3. Entrez dans des musées insolites

Hôtel de Ville – Paris

Au lieu de vous rendre au Louvre, au Grand Palais ou au Musée d’Orsay, et de vous retrouver blotti sous votre parapluie à faire la queue pour entrer, explorez certains des plus petits musées de Paris. Le musée Carnavalet est le musée de la Ville de Paris, qui retrace l’histoire de la capitale française de la préhistoire à nos jours. La visite des collections permanentes est gratuite. La collection est installée dans le cadre somptueux d’un hôtel particulier du XVIIe siècle, au cœur du Marais.

Petit Palais à Paris

Si vous êtes dans le quartier, rendez-vous à l’Hôtel de Ville, où le maire de Paris organise régulièrement des expositions gratuites dans les salons. Vous pouvez également préférer l’ambiance feutrée du musée Guimet où vous découvrirez le large éventail des arts asiatiques ou visiter le Petit Palais, une galerie plus intime que son célèbre grand frère.

4. Déguster un chocolat chaud

C’est dans le bâtiment “Belle Époque” d’Angelina, rue de Rivoli, que se trouve le parfait chocolat chaud. Epais, réconfortant, avec un petit pot de crème fouettée sur le côté, le tout servi dans un salon de thé élégant et raffiné, qui est l’essence même de Paris. Si vous vous sentez vraiment décadent, essayez le classique d’Angelina – le “Mont Blanc”. Il s’agit d’une meringue avec de la crème fouettée et de la purée de marrons, un grand succès auprès des Parisiens depuis 1903.

5. Voir ce qui se passe au cinéma

Vous voulez vous pelotonner et regarder des films classiques des années 1950 dans des salles minuscules ? Dirigez-vous vers le Quartier latin. Vous pouvez aussi vous aventurer dans l’un des multiplexes les plus récents. Deux des meilleurs endroits sont les MK2 Quai de Seine et Quai de Loire, qui se font face, séparés par le canal de l’Ourcq. Ils disposent de sièges spacieux et cossus, dont les fameux fauteuils pour amoureux – les accoudoirs sont mobiles. L’un des plus grands complexes cinématographiques de Paris se trouve à l’Aquaboulevard, dans le 15e arrondissement, où se trouvent également des piscines.

6. Passer le temps dans certains passages parisiens

Au début du XIXe siècle, les architectes ont construit des centaines de passages couverts ou de galeries pour relier les rues étroites et les immeubles. Lors de la rénovation du centre-ville par l’empereur Napoléon III, bon nombre de ces 150 passages ont été rasés, mais il en reste heureusement 30. Pensez aux jolis pavés, aux fenêtres et à la belle architecture, le tout protégé de la pluie. Parfait. Les Grands Boulevards étaient historiquement l’endroit “pour voir et être vu”, ou il y a le Passage des Panoramas, la plus ancienne promenade de Paris. Il possède d’exquises installations d’époque. À proximité se trouve la luxueuse rue Vivienne, avec son sol en mosaïque et ses boutiques, ou l’arcade couverte de fer et de verre du Passage Brady.

7. Abritez-vous dans une crypte célèbre

Notre Dame, Paris

Notre-Dame de Paris est le monument touristique le plus visité de France. Et si ses arches majestueuses, ses vitraux et ses escaliers en colimaçon qui font le tour de la tour méritent d’être vus, la crypte prend tout son sens lorsqu’il pleut. Ouverte en 1980, elle a été construite pour protéger les découvertes faites dans les fondations sous la cathédrale, située dans la partie la plus anciennement habitée de Paris. Le musée vous emmènera dans un voyage de l’Antiquité au XIXe siècle.

8. Se réchauffer dans une serre

S’il n’est pas question de se promener dans les parcs, il en va autrement des serres de la ville, comme le Jardin des Plantes.  Ces bâtiments classés ont vu leurs fragiles structures métalliques du XIXe siècle rénovées en 2010. En y pénétrant, on a l’impression d’entrer dans l’une des aventures d’Adèle Blanc-Sec, l’héroïne française fictive des romans historiques de Tardi. Quatre mondes naturels sont à découvrir : les plantes tropicales, les cactus et les espèces de Nouvelle-Calédonie, ainsi qu’une section sur l’histoire des plantes. La maison des papillons et la volière du Bois de Vincennes Floral – le “poumon vert de Paris”, abrite certains des plus beaux spécimens d’insectes du monde. Vous pouvez aussi voir des plantes rares et tropicales s’épanouir dans l’atmosphère chaleureuse des jardins botaniques des Serres d’Auteuil au Bois de Boulogne.

9. Assister à une course de chevaux

Courses de chevaux à Paris

L’Hippodrome d’Auteuil ou l’hippodrome de Vincennes organise des événements tout au long de la saison. Les chevaux et les cavaliers ne sont pas épargnés par le froid ou la boue, mais vous serez bien protégé dans les tribunes.

10. Et enfin, voici quelque chose de différent

La Recycling Plant est un lieu conceptuel, ainsi qu’un bar et un lieu de fête cool. Vous le trouverez près du marché aux puces de la Porte de Clignancourt, où ce qui était autrefois une gare désaffectée à l’écart du périphérique est maintenant un lieu écologique très respecté et plein de surprises. Si vous avez une vieille lampe à réparer, passez dans l’atelier de René, il la réparera pour vous. C’est un homme-orchestre, alors l’attente risque d’être longue. Si vous êtes pressé par le temps, la nourriture biologique abordable du Café-Cantine de la recyclerie est peut-être une meilleure option (ils répondent aussi très bien aux besoins des végétariens et des végétaliens). Ou peut-être préférez-vous nourrir les poulets de la Ferme urbaine, ou rester dans les parages la nuit pour voir s’il y a une rave urbaine. Le Comptoir général est un autre lieu écologique à visiter. Il est très apprécié des Parisiens pour ses friperies africaines, sa scène vintage et ses boissons.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code